Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Affaires Katumbi-Muyambo : Les allégations mensongères de Mende

Lors de sa conférence de presse du lundi 2 janvier 2017, Lambert Mende considère les congolais comme des ignorants. Il a dit tout haut et fort que le dossier du duo Katumbi-Muyambo n'avait rien avoir avec le gouvernement Congolais, mais plutôt avec un privé. C'est une source à l'ANR qui vient de nous confier que si réellement c'est un dossier d'un privé, Mende peut-il ignorer que Mr Stoupis, le petit délinquant grec a été pris en charge totalement par l'ANR, les billets d'avion, son séjour dans les hôtels à Lubumbashi, ses déplacements et un peu d'argent de poche étaient financés totalement par Kalev Mutondo ou par le Redoc Nzita à Lubumbashi. Pire encore, Kalev Mutondo lui a donné ses propres avocats dont le Bâtonnier Kamukuni pour plaider son affaire. Ces avocats se permettaient même d'initier des procédures cavalières et intimider les magistrats.

Lorsque Jean-Claude Muyambo était dans la Majorité présidentielle, Mr Stoupis avait porté plainte contre lui au Parquet général de Lubumbashi, et voyant ensuite qu'il n'avait pas raison, il s'est rétracté de lui-même et a demandé pardon depuis 2014 comme l'atteste le document rédigé et signé par lui en annexe.

Quant au dossier Moïse Katumbi, il n'avait que deux ans d'âge quand son grand-frère Katebe Katoto était devenu acquéreur de l'immeuble dont Mr Stoupis dit avoir hérité. Comment expliquer qu'un petit garçon de deux ans puisse spolié un immeuble ?

D'après notre source, ce n'est qu'après l'arrestation de Muyambo qu'on est allé chercher Stoupis pour déposer une plainte contre lui. Dans quel pays avez-vous déjà vu qu'un homme soit arrêté avant qu'on ait déposé plainte contre lui ?

Ce sont deux membres du gouvernement, Alexis Thambwe et Lambert Mende qui s'étaient impliqués dans une affaire montée de toutes pièces pour nuire aux deux leaders Katangais. Avec l'affaire du duo Katumbi-Muyambo, le ministre de l'injustice a ramené la justice de la RDCONGO à son plus bas niveau. Bref, c'est la loi de la jungle.

 

Lettre Stoupis page 1Lettre Stoupis page 2

SISCO MAYALA

Journaliste d'investigation et indépendant