Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Communique de presse de la Scode, num 001/02/2017

La Scode a le regret d'informe la communauté nationale et internationale que son Président nationale vient d'être condamné à 26mois par un jugement unique au monde. De la manière suivante: Le 17 décembre Jean Claude Muyambo a été notifié pour comparaître le 20 décembre. À cette audience il va demander sa mise en liberté provisoire qui lui a été refusé par le Tribunal de paix de Ngaliema. Dans cette audience, l'affaire sera renvoyé au 10 janvier 2017.

Le 10 janvier le Ministère public ne pas venu le prendre pour le présenter au Tribunal. L'affaire avait à nouveau été renvoyé le 24 janvier 2017, avec comme devoir qu'il soit notifié. - A la date de l'audience, à la grande surprise de l'opinion, le prévenu va constater que la citation à prévenu n'était pas régulièrement sur base de l'article 57, du code de procédure pénale. - Ce qu'il est grave dans le dossier il y avait un dont acte et le récépissé de la cour constitutionnelle démontrant les inconditionnalité des actes qu'ils sont entrain de causer.- Malgré toutes les pièces dans le dossier et suite aux menaces du Premier Président de la Cour d'Appel de Kinshasa Gombe, Madudi Mpye, a instruit les juges de condamner par défaut Jean Claude Muyambo à 26 mois de prison. -Chose grave, à l'audience du mardi 24 janvier à la prison centrale de Makala, le Ministère public se permit de chasser Muyambo et ses Avocats pendant la plaidoirie. Hors, les droits des défenses du prévenu n'a pas été prises en compte selon la Constitution et les normes internationaux.

Denis Numbi

Porte-parole du Président national de la SCODE