Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Kabila risque gros en voulant torpiller l'accord du 31 décembre 2016

CENCO

Le climat politique devient de plus en plus tendu. Celle-ci impact sur l'économie. Les congolais ont perdu 30 pourcents de leurs pouvoir d'achats, depuis le début de la crise politique. L'opinion interne et externe à cela ajouté la communauté internationale, ont cerné le vrai architecte de ladite crise, qui est Joseph Kabila, qui nage à vue et à l'image de Yayha Jammeh. Des sources diplomatiques, prédit l'existence d'un chaos politique sans précédent, qui risque de faire tomber des têtes d'ici la fin de l'année. Du fait que dans le chef de Kabila aucune intention ne vas dans le sens de l'organisation des élections.

Toutes les procédures et plan sont maintenant envisagés dans les officines étrangères pour descendre des têtes. La personne visée, est l'actuel locataire du Palais de la nation, qui devient l'homme à abattre. Suite à ses tetutesses face à la communauté internationale. A cela la dernière issue de Kabila serait de mettre rapidement l'applicabilité de l'accord. Au cas contraire, c'est sa vie, qui court un danger. Raison pour laquelle, le Raïs, change à tout moment des résidences et sa garde.

Au fait, il est informé, selon certaines indiscrétions du danger qu'il court le fait de s'opposer aux occidentaux, a fait remarquer un collaborateur du président, imposteur Kabila. C'est qui est certains, Kabila, ne saura pas d'où viendra le danger. C'est comme son faux père, Mzee, qui était informé de sa mort, mais ne savait pas par où, viendrait la catastrophe. Mwenze Kongolo a confié à Katangapost, que quand Mzee a su que les américains voulaient l'abattre, il a renforcé sa sécurité du palais de marbre, qui était de 500 militaires à 1800 hommes armés mais quant il avait appris la mort de Mzee, il était stupéfait. A Kabila de comprendre que le bras de fer qu'il veut engager avec la communauté internationale est un combat d'arrière garde.

 

JACKSON MUSONDA

Journaliste Indépendant