Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Kabila va t-il rejeter l'accord de la CENCO ?

De source à la Présidence, nous ont appris que le Sénateur à vie Joseph Kabila, ne pensais pas que les discussions de la CENCO allaient aboutir car il avait tout mis en œuvre pour que ça ne passe pas. Mais devant la réussite, il n'avait pas d'autres choix que d'en faire allusion dans son discours de Saint Sylvestre dans la nuit du 31 Décembre 2016. Mais qu'est ce qui est à la base de son revirement?

Notre source nous a fait savoir que Joseph Kabila, haineux à l'égard de Moïse Katumbi, qu'il n'a pas supporter le fait de voir le monde entier faire des éloges à Moïse Katumbi suite à l'abnégation dont il a fait montré pour sauver l'accord. Devant cette situation qui fait de Moïse Katumbi l'homme politique de l'année 2016, parce qu'il as mis l'intérêt du peuple avant le siens; Joseph Kabila a demandé à sa famille politique de faire une déclaration de rejet de l'accord de Saint Sylvestre/CENCO par tout moyens.

Contacter pour cela, Lambert Mende à refuser pour une première fois, de faire une telle déclaration car le matin il venait d'annoncer au nom du gouvernement la mise en application du même accord sur le point concernant la décrispation. Le secrétaire général de la Majorité Présidentielle Alain Atundu Liongo, a quant à lui pris le large. C'est comme ça que le Secrétaire général Adjoint de la Majorité Présidentielle Joseph Kokonyangi à pris les choses en main en faisant la déclaration de rejet de l'accord de Saint Sylvestre/CENCO, en évoquant sa non inclusivité.

Notre source nous a fait savoir que la raison évoquée n'est qu'une couverture. Au fond Joseph Kabila est très mécontent de la popularité que Moïse Katumbi à pris tant dans la communauté nationale qu'internationale dans les 24 Heures qui ont suivi la signature de l'accord et le fait que l'accord l'empêche de modifier la constitution.

La même source nous a fait savoir qu'elle était surprise de voir certains faucons de la MP dire à Joseph Kabila qu'il était entrain de prendre la mauvaise voie car la communauté internationale à déjà approuvée cet accord et nous risquons de voir d'autres sanctions tombées. La nuit porte conseil dit-on, nous pensons que Joseph Kabila va se raviser de sa décision incendiaire dans les heures qui suivent.

 

SISCO MAYALA

Journaliste d'investigation et indépendant