Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



La MIBA dément avoir produit un diamant de 87 carats

La société Minière de Bakwanga (MIBA), une entreprise mixte belgo-congolaise implantée à Mbuji-Mayi, a démenti avoir produit un diamant de plus de 87carats dont la valeur serait estimée à plus de 6 000 000 de dollars. La production de cette précieuse avait été annoncée mercredi 11 janvier par l’Agence congolaise de presse (ACP).

Selon la dépêche de l’ACP, la pierre précieuse était issue d’un tamisage de kimberlite à la Nouvelle laverie de kimberlite (NLK) de la MIBA. Mais la société minière fait savoir que cette laverie a été abandonnée depuis une dizaine d’années.

Dans un communiqué, l’entreprise fait cette mise au point : « La MIBA tient néanmoins à réaffirmer qu’elle détient dans ses coffres-forts une pierre de 146,24 carats produite le 21 décembre 2016 et qui sera vendue suivant les procédures légales quand les conditions de marché le permettront.»

La MIBA est une entreprise en crise depuis de nombreuses années. Le rapport de la réunion semestrielle de l’entreprise tenue en octobre dernier à Mbuji-Mayi indique que la Minière de Bakwanga croule sous une dette sociale estimée à plus de 150 millions de dollars américains. Mais les dirigeants de l’entreprise minière se veulent rassurants, promettant une augmentation de la production minière.

 

RADIO OKAPI

www.radiookapi.net