Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



La messe noire de Thambwe Mwamba

Alexis Thambwe Mwamba, un ancien rebelle, orgueilleux et imbu de lui-même, continue de multiplier des manœuvres pour permettre au dernier petit dictateur que la RDCONGO a connu, de demeurer au pouvoir. Ainsi, il a eu avec la complicité de son frère l'honorable Ramazani Shadari, à convoquer une réunion où tous les crocodiles de la majorité présidentielle se sont retrouvés.

Et sans froid aux yeux ni débat démocratique, Alexis Thambwe Mwamba s'est permis de dire à ses collègues de la Majorité présidentielle que Moïse Katumbi ne rentrera pas en RDCONGO, l'accord du 31/12/2016 ne sera jamais d'application, car Joseph Kabila doit rester au pouvoir le temps pour eux de chercher une autre solution.

Par ailleurs, en ce qui concerne le rapatriement de la dépouille d'Etienne Tshisekedi, Alexis Thambwe a confirmé que c'était une bonne chose car cela leur donnera le temps de maîtriser l'actuel Premier ministre Samy Badibanga qui n'est qu'un marionnette de la majorité présidentielle.

En ce qui concerne le dossier des prisonniers emblématiques, Thambwe Mwamba a affirmé qu'ils ont déjà évolué et que le cas restant de Moïse Katumbi, Diomi Ndongala et Jean-Claude Muyambo, n'est plus à l'ordre du jour. Notre source au bureau politique de la majorité présidentielle qui a requis l'anonymat, a déclaré à la rédaction de Katangapost qu'après avoir suivi les déclarations de Thambwe Mwamba, il n'y aura rien de positif qui sortira de l'accord du 31/12/2016.

 

SISCO MAYALA

Journaliste d'investigation et indépendant