Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



La nuit de la saint sylvestre 2016-2017 un cauchemar pour Kodjo

Il était arrogant, méprisant, injurieux à l'égard du Rassemblement en traitant Tshisekedi et Katumbi de tout les noms des oiseaux qui puissent exister et sans respect aux congolais. C'est ce minuscule facilitateur Kodjo, qui a roulé Kamerhe comme un gosse avec la complicité de Kabila en croyant résoudre la crise politique. Mais l'homme Kodjo a échoué de réconcilier les politiciens congolais autour de son monologue.

D'après une source de la présidence togolaise à Lome, Kodjo ne pensait pas que les congolais allaient résoudre leur crise. Curieusement, la classes politique se mis autour d'une table en résolvant la crise. Acte qui avait énervé Kodjo qui se fait une santé financière en roulant Kabila avec son fameux dialogue qui a accouché d'une souris.

Le 31 décembre 2016 alors qu'il fêtait avec ses amis, un proche lui a fait remarqué que les congolais ont trouvé une issue de sortie de crises politique via un accord sous les auspices de la CENCO. Une fois informé, Kodjo a mal passé sa fête de nouvel ans. Kodjo n'avait plus fini sa coupe de champagne.

Et ses amis lui ont quitté comme un mal propre. La fête, selon la source s'était transformée en malheur. Après le burundi ou il a était chassé pour complaisances avec Nkurunziza, le voilà échoué d'apporter une solution à la crise politique congolais. Honte et opprobre à ce faux grand facilitateur, de Kodjo. Ce Kodjo fait donc la honte de l'Afrique. Comme pour dire qu'il ne sera plus jamais consulter pour remédier à une quelconque crise au continent.

 

SISCO MAYALA

Journaliste d'investigation et indépendant