Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Les larmes de crocodile de Vital Kamerhe pour Tshisekedi

Kamerhe tente de rebondir dans l'opinion pour regagner la confiance de la population après avoir vainement tenter de donner des béquilles à Kabila pour se maintenir au pouvoir avec le dialogue qu'il avait boutiquer avec Kodjo depuis Lomé. Sur ce, Kamerhe court derrière les événements. C'est un touche à tout maintenant.

Franck Diongo admis aux soins à Ngaliema, Kamerhe a été le premier à condamner l'agression. Il avait même exigé un avion médicalisé pour Diongo pour des soins à l'étranger. Pourtant il oublie la guerre qu'il fait à Diongo. Ce dernier était même agresse par les militants de l'UNC, au siège de son parti. Tshisekedi décédé, le malléable Vital Kamerhe, érige une imposante affiche à son siège pour Tshisekedi, le siège situé sur l'enseignement, par ailleurs Kamerhe oublie comment est-ce qu'il toujours contesté le leadership de Tshisekedi avec son ami Jean Lucien Bussa, devenu ministre grâce à lui.

Avant Genval, une réunion de la dynamique de l'opposition s'était tenue au siège de l'Ecide, parti de Martin Fayulu. Dans laquelle, les opposants devraient lever l'option d'aller à Genval où pas. Kamerhe était le premier à s'opposer à la rencontre de Genval, dans l'idée selon laquelle, Katumbi veut unir les opposants à coût d'argent derrière lui. Et qu'il ne se ralliera jamais derrière Tshisekedi.

Et Bussa avait soutenu l'idée. La réunion s'était soldée à queue de poisson, Vital Kamerhe est conscient de ce que ce que dit Katangapost. Il a toujours dit tout haut à ces proches que Tshisekedi n'a jamais été un modèle de la démocratie et il ne pouvait jamais le soutenir étant que Tshisekedi est Kasaien. Raison pour laquelle Vital Kamerhe dit à ses proches, il préfère être avec Kabila que Tshisekedi. Avec le départ de Yatshishi le muni fretin de Kamerhe, veut tromper l'opinion avec la banderole où il s'affiche avec Tshisekedi. N'est-ce pas, des larmes de crocodile? De la part de cet hypocrite de Kamerhe, qui cherche à tout prix rebondir suit à ses démesures politique qui agacent l'opinion. Honte et opprobre à toi Kamerhe. L'opinion t'a déjà démasqué.

 

JACKSON MUSONDA

Journaliste Indépendant