Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Les non-dits du bras de fer entre Sindika Dokolo et la Kabilie

Katangapost a été contacté par des proches de Sindika Dikolo, fils du richissime homme d'affaires congolais, Dokolo et époux de Isabelle Dos Santos, la femme la plus riche de l'Afrique, qui pèse 6 milliards de dollars. Pourquoi katangapost, parce que, ce média en ligne, est crédible via ses informations. Sindika Dokolo, se rebeller contre la Kabilie et son chef, Kabila, du fait que, la famille présidentielle s'est accaparé de tout les immeubles et terrain appartenant à Dokolo. Kabila avec sa bande ont même falsifié des titres fonciers et certificat immobilier.

Preuve : L'hôte de Zoé Kabila, construit au bord de cote de l'océan à Muanda, est un terrain appartenant à Dokolo dont Sindika en détient tout les documents. Deo Nkusu , alors gouverneur de la province du Kongo central, et un certain Modero avait falsifié des documents fonciers pour attribuer l'espace à Zoé Kabila. Au fait, c'est Deo Nkusu, qui a construit l'hôtel de Zoé Kabila avec l'argent de la province du Kongo central. En contrepartie, Zoé avait fait promesse à Nkusu de le maintenir aussi longtemps à la tête de Kongo central. Très fâché de la demeure commis par Nkusu et Zoé Kabila, Sindika avait réuni des notaires et notables du Kongo central, qu'il allait intenter un procès contre Zoé Kabila pour spoliation. Les notables Ne-Kongo dont Kindwelo avaient suggéré à Sindika Dokolo de garder secrètement l'affaire et que le temps viendra où il exposera cela. Que le moment n'est pas propice. Depuis, Sindika a pris ce distance avec le régime de Kabila avec Kabila lui-même.

À cela il faut ajouter, les immeubles de Dokolo, à Kinshasa tant qu'à l'extérieur du pays, que Kabila a ravi à Dokolo. Le siège social de la TMB, en diagonale de la DGI, est une des immeubles appartenant à Dokolo. C'est Masangu Mulongo, alors gouverneur de la banque central, et actionnaire à la TMB, qui a fait falsifier les titres immobilier de cette immeuble avec l'aval de Kabila. Raison pour laquelle, Sindika a jeté son dévolu sur Katumbi, à qui, il avait fait des éloges sur un récent numéro de jeune Afrique. D'après nos sources, c'est toujours Sindika qui avait persuadé Edourdo Dos-Santos, pour que l'Angola retire ses militaires au côté de la garde républicaine. Donc, Sindika avec Kabila, la guerre est ouverte. Même ses tweets, en disent tout. Dans ses tweets, Sindika, affiche clairement ses liaisons avec le Rassemblement. Il joue un rôle clé et déterminant autour de Edourdo, car, c'est son beau -fils, à qui, il a placé sa confiance. À Kabila de comprendre que l'Angola n'est plus avec lui, avec l'emprise qu'à Sindika sur Edourdo.

 

JACKSON MUSONDA

Journaliste d'investigation et indépendant