Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Rupture en perspective entre Sam Bokolombe et VK

Sam Bokolombe n'a que quelques jours à l'UNC, parti du faux grand Kamerhe. À l'origine, Bokolombe ne supporte la manière dont Kamerhe, conduit l'UNC, qui est devenu un club d'amis et non un parti politique. Des sources crédibles disent que ce n'est question des jours pour que le prof. Bokolombe quitte le navire UNC. Bokolombe a été roué par VK pour un poste ministériel. Il a même était à l'ANR, quelques jours avant la formation du gouvernement Samy Badibanga pour une vérification d'identité. Quelques heures avant la formation du gouvernement, Kamerhe avait gommé le nom de Bokolombe, comme ministre de l'UNC au profit de Kangudia et Aimé Boj. L'acte n'a jamais plu à Bokolombe, qui depuis était en froid contre Kamerhe. Les deux ont fait des mois sans pour autant se parler.

Après recoupement, Kalev, patron des renseignements avait confié à Bokolombe que c'est Vital Kamerhe, qui avait gommé son nom, révèle notre source. De poursuivre : Bokolombe a déjà un parti agréé au ministère des affaires étrangères, c'est dans quelques jours qu'il en fera la sortie officielle. C'est parti pourrait être pro-Rassemblement. Car, Bokolombe entretien des bonnes relations avec des leaders du Rassemblement et avec Moise Katumbi. L'UNC se vide de ses têtes, après le départ de Ewanga et André Claudel Lubaya.

 

JACKSON MUSONDA

Journaliste d'investigation et indépendant