Tel: +31 68 50 21 030 | Mail: katanga.post243@gmail.com



Un faussaire : Scandale signé Kokonyangi

Les autorités académiques de l'Université de Kinshasa et du Ministère de l'Enseignement supérieur et universitaire à Kinshasa que nous avons contactées nous confirment que M. KokoNyangi, secrétaire général adjoint de la MP, n'a jamais fini ses études universitaires en RDC. Le diplôme de docteur qu'il porte, brandit et a présenté dans son dossier pour devenir Ministre de l'Urbanisme et Habitât, comme ayant été obtenu dans une Université du Japon est un faux document.

Ce diplôme n'a jamais été authentifié par les autorités nippones. C'est la raison pour laquelle son fameux diplôme n'a jamais été entériné par le Ministère de l'ESU et les universités de Kinshasa dont l'UNIKIN ont refusé de l'admettre comme Professeur et de lui accorder des cours. Un cadre de la MP nous a ajouté que, ce proche de Bahati Lukwebo, a été à la base l'année passée d'un incident diplomatique entre la RDC et le Japon.

En effet, alors qu'il intervenait à la cérémonie de remise de la route Kingabwa, réhabilitée sur financement du gouvernement Japonais, ce faux Docteur, s'était mis à vanter les chinois en présence de l'Ambassadeur japonais, ce qui avait contraint ce dernier à quitter la cérémonie en signe de protestation. Et le Gouvernement congolais avait dû présenter ses excuses par écrit audit Ambassadeur.

Voilà le type de personne à qui, un autre faussaire à savoir Samy Badibanga qui a aussi menti avoir un diplôme de hautes études en matières précieuses d'une université de Genève et porteur de deux nationalités, a confié les affaires de l'Etat en tant que Ministre de l'Urbanisme et Habitat. Nous y reviendrons...

 

SISCO MAYALA

Journaliste d'investigation et indépendant